Massif Central Ferroviaire 
Les Viaducs sont les Châteaux de la Loire du Massif Central
Bonjour, et bienvenue aux internautes qui s'intéressent à l'histoire, à la géographie, au patrimoine, aux paysages et à l'avenir ferroviaires du Massif Central.
Actualités Inventaire Repères Annexes
Première visite : lire l'Editorial
Patrimoine
Recherche par département  |   Recherche par ligne PO PLM Midi  |   Recherche par nom  |  Recherche par date  |  Recherche par carte | ToponymeExpress
N° 214  du 01/06/2016
 
L'actualité du 23/05/2016
 
Toute l'actualité  |  L'agenda   (1 RV)


La photo du mois
:


Béziers, 9h 37 : l'Intercités vers Neussargues (ex-Aubrac) va partir. 9h 38 : arrivée en gare du TGV Lyon - Bordeaux. 9h 39 : arrivée en gare de l'AVE Barcelone - Lyon. Ou comment empêcher une partie de l'Europe de se rendre dans les Causses, et "marvejoliser" encore un peu plus les hautes terres.

Photo réalisée le
11/05/2016 par Rails & Drailles.

  • Allier : Monétay sur Allier, Yzeure, Néris les Bains 1 2 3. [6 photos]

  • Ardèche : la Voulte sur Rhône 1 2 3, Rompon 1 2 3, le Pouzin 1 2 3. [10 photos]

  • Cantal : Molompize. [1 photo]

  • Charente Maritime : Clérac. [1 photo]

  • Cher : la Chapelle d'Angillon 1 2. [3 photos]

  • Côte d'Or : Torcy et Pouligny 1 2, Semur en Auxois, Marigny le Cahouët 1 2, Pouillenay 1 2 3. [9 photos]

  • Eure et Loir : Santilly 1 2. [2 photos]

  • Gard : Thoiras, Sainte Cécile d'Andorge 1 2 3 4 5 6. [7 photos]

  • Hérault : Frontignan 1 2 3 4. [5 photos]

  • Loir et Cher : Nouan le Fuzelier 1 2 3. [4 photos]

  • Haute-Loire : Borne, Vissac Auteyrac, la Chapelle Geneste 1 2 3. [5 photos]

  • Loiret : Pithiviers, Tivernon. [2 photos]

  • Lozère : Florac 1 2, Saint Julien d'Arpaon 1 2 3 4 5 6. [8 photos]

  • Saône et Loire : Malay. [2 photos]

  • Haute Vienne : Saint Junien. [2 photos]

  • Yonne : Grandchamp, Toucy 1 2 3 4, Lalande, Fontenoy, Saints en Puisaye 1 2. [8 photos]

  • Ont contribué à cette édition : Christophe BENOIST, Laurent COURTOIS, Franz ESNAULT, Paul HURLEY, Bernard IBRY, JLR, Bernard LACOTTE, le CEVENOL, Serge LIVERNAIS, Jean-Jacques MARCHI, Hélène MARIAUD, Sandrine MARTEAU, Jean-Denis TEISSONNIERE, Jean-Marie TREMOULET, Georges TURPIN.

  • La présente édition est illustrée par plus de 8842 photos.

  • La présente édition est liée à une base de données comptant 49603 entrées.

  • Le n° 215 paraîtra le 01/07/2016
  • .

    Aux 4 coins de la Petite Ceinture de Paris.

    Prédire un avenir à la Petite Ceinture de Paris relève de la quadrature du... cercle. Domaine avant tout caché, en hauteur ou en profondeur, aux talus envahis par la végétation, aux murs couverts de tags, aux souterrains longtemps squattés, aux bâtiments murés, aux quais dévastés, l'emprise ferroviaire se livre à nouveau, ici et là, aux yeux et aux pas des parisiens.

    Sous les pavés, les rails :

    Au nord, entre les voies du RER E et celles du tram T3b, la nouvelle station Rosa Parks laisse apparaître les voies de la Petite Ceinture traversant l'espace public. Le tram T8, en provenance de la Seine-Saint Denis, pourrait bien y être prolongé vers les hauteurs de Belleville.
    A l'Evangile, on peut dire que la messe est dite : un habitat contemporain, vu en direction de la Porte de la Chapelle, a métamorphosé l'entrepôt Macdonald.

    A l'ouest, c'est la révolution côté Clichy et la carmagnole aux Batignolles : les anciens débords ont cédé la place au parc Martin Luther King, peu à peu enfermé à l'intérieur du rempart de constructions nouvelles. Dans ce contexte étrange, la bifurcation des Batignolles a fait peau neuve et s'est laissé photographier du haut de la passerelle monumentale - aux allures de gare - qui la surplombe.
    Le prolongement de la ligne 14 du métro (ici du Grand Paris) passe en dessous : à quand la correspondance?

    Au sud, plus de béton, des piétons! La section de la Petite Ceinture comprise entre la place Balard (ancienne station de Grenelle_Ceinture) et le tunnel de Vaugirard - soit 1400 m - a été rendue apte à la promenade.
    Les spécialistes y reconnaîtront les emprises du raccordement de Grenelle et celles, moins connues, de l'embranchement en pente vers les ateliers de la Compagnie du Nord-Sud, qui l'équipa, comme ses propres lignes, d'une prise de courant par caténaire (photo ci-contre prise vers l'est) : curieuse alliance du chemin de fer de ceinture et du métropolitain qui allait tarir la fréquentation du premier.

    A l'est, les familiers des 12ème et 20ème arrondissements ne se doutent pas que les voies de ceinture étaient à l'origine établies à niveau entre la rue de Charenton et le tunnel de Charonne. Avec la croissance du trafic, il fallut surélever la plateforme au bout d'une trentaine d'années. D'où ces curieuses "béquilles" observables rue de la Voûte, près de la Porte de Vincennes. On peut y lire : "Sté anonyme des laminoirs à tubes & fonderies d'Hautmont (Nord) - 1887".

    Plus d'info / source : Photographies mai 2016.
    Le reste de l'actualité