Massif Central Ferroviaire 
Archives photo de la semaine
Accueil | Actualités | Inventaire | Lignes PO PLM Midi | Repères | Annexes | ToponymeExpress
Edition du
Photo
Commentaires
N° 226 du 01/06/2017

 
Le voilà celui qui porte la poisse au chemin de fer français, cet Azraël de malheur, responsable du déclin du rail. Il arpente ici, en savourant sa victoire, les voies fantomatiques de la gare de Saint Pourçain sur Sioule (Allier).

Bernard LACOTTE

21/04/2017

N° 225 du 01/05/2017

 
Les belles pierres du militaire (Vauban, Séré de Rivières) ont préfiguré les belles pierres du ferroviaire. C'était avant les blockhaus. Ici, le fort de Penthièvre (Morbihan), à un tir de mousqueton de la ligne de Quiberon.

 Rails & Drailles

26/03/2017

www.massifcentralferroviaire.com

N° 224 du 01/04/2017

 
Il est désormais possible de croiser le diable et son train sur le réseau ferré national. Le fret, en France, pour sûr, c'est devenu l'enfer.

 Rails & Drailles

08/03/2017

www.massifcentralferroviaire.com

N° 223 du 01/03/2017

 
Coucou le revoilà. Le tram d'Avignon, on l'avait presqu'oublié. Bien que le "réseau" soit désormais réduit à une ligne touti rikiki, les travaux, commencés à l'automne 2016, s'avèrent maousse costo, provoquant une thrombose urbaine obligeant à saucissonner les lignes de bus.

 Rails & Drailles

14/02/2017

www.massifcentralferroviaire.com

N° 222 du 01/02/2017

 
Ce plan indique les conditions de circulation sur les N 88 et 102 dans la région vellave en Haute-Loire, pendant les grands froids de l'hiver 2017. En rouge : ciculation difficile. En orange : circulation délicate. Ailleurs : circulation sans doute impossible. C'est précisément cette période que SNCF Mobilités a choisi pour supprimer un certain nombre de TER sur la ligne des Cévennes, les remplaçant par des autocars et des taxis à la demande.

 Bison Futé

26/01/2017

N° 221 du 01/01/2017

 
Cette inscription, visible en gare de Sarliève_Cournon (Puy de Dôme), nous rappelle que le premier président de la République Française (jusqu'au 2 décembre 1851) se déplaçait en train (avait-il le choix?). Ses récents successeurs prennent les airs pour un oui ou pour un non (tout en évitant les référendums), et l'un des candidats au poste ne jure que par les voitures de course (sait-il seulement que le chemin de fer existe?).

Christophe BENOIST

18/04/2014

N° 220 du 01/12/2016

 
La cité tarnaise de Tanus et la ville chinoise de Pingbian devraient célébrer leur jumelage en 2017. Leur point commun? Deux œuvres magistrales de l'ingénieur Paul Bodin : le viaduc du Viaur (1902), sur la ligne Toulouse - Rodez, et le viaduc à arbalétriers du Namti (1909), sur la ligne du Yunnan.

 WikiMIDI

wikimidi.railsdautrefois

N° 219 du 01/11/2016

 
Moins de quatre ans après la mise en liquidation judiciaire, le 13 juillet 2012, de l'association VIADUC 07, le quai terminus des autorails touristiques à Vogüé borde désormais une voie verte suivant pour l'heure le tracé de la ligne d'Aubenas. Comme quoi, en Ardèche, depuis plus d'un siècle, l'ardeur à se débarrasser des trains et des rails ne faiblit pas!

Jean-Marie TREMOULET

mes.gares.free.fr

N° 218 du 01/10/2016

 
Jour après jour, les gares du Massif Central retournent leur veste et offrent le gîte (voire le couvert de leur marquise) à des armadas d'autocars peu à même d'attirer ceux qui peuvent s'en passer.

Felletin (Creuse).

Vincent MILHAU

09/08/2016

N° 217 du 01/09/2016

 
L'avant-gare de Paris_Lyon, si souvent bouleversée, recèle encore quelques pépites, comme ce "sceau" PLM fiché au bas d'une grille oubliée. De quoi adoucir l'univers impitoyable de tous ces faisceaux qui s'entrecroisent.

Christophe BENOIST

16/08/2014

N° 216 du 01/08/2016

 
A Paris_Bercy, origine ou destination obligée des derniers autos-trains, ça sent le Sapin pour les pâles descendants des très appréciés trains-autos-couchettes de la seconde moitié du XXème siècle. D'ailleurs, la SNCF ne communique plus sur cette prestation qui oblige à des manœuvres d'un autre âge. Une automotrice, sinon rien.

Christophe BENOIST

16/08/2014

N° 215 du 01/07/2016

 
Un comble. Rhône-Express, le tramway le plus cher du monde (15,90€ le trajet), fait la pub pour Ouigo, le TGV le moins cher de France (voyage à partir de 5€).

 Rails & Drailles

27/05/2016

www.massifcentralferroviaire.com

N° 214 du 01/06/2016

 
Béziers, 9h 37 : l'Intercités vers Neussargues (ex-Aubrac) va partir. 9h 38 : arrivée en gare du TGV Lyon - Bordeaux. 9h 39 : arrivée en gare de l'AVE Barcelone - Lyon. Ou comment empêcher une partie de l'Europe de se rendre dans les Causses, et "marvejoliser" encore un peu plus les hautes terres.

 Rails & Drailles

11/05/2016

www.massifcentralferroviaire.com

N° 213 du 01/05/2016

 
A l'occasion de la grande Fête des traditions maritimes qui s'est tenue à Sète (Hérault) du 22 au 28 mars 2016, était exposé un wagon-foudre vendu à la Compagnie du Midi par la Maison Domerc & Estève au début du XXème siècle.

Philippe LAMBERT

26/03/2016

N° 212 du 01/04/2016

 
Il s'agit de la signature de Paul Séjourné, alors ingénieur en chef du département de la Lozère. Il signe ici un plan "rendu conforme à l'éxécution" du viaduc du Piou (au sud de Marvejols), dix ans après le passage des premiers trains. Même servie par les plus grands, l'Administration ne saurait se défaire de ses lenteurs.

Loïc 

N° 211 du 01/03/2016

 
Les nœuds de Juvisy, Montargis, Saincaize, Gannat, Clermont Ferrand, Arvant et la Bastide ont jalonné (entre autres) la frontière entre le PLM à l'est et ses concurrents PO et Midi à l'ouest. Ce "mur" fut seulement enfoncé par la ligne de Riom à Châtelguyon, ouverte en 1912, et qui ne devait être qu'une étape vers Combronde. On voit ici le BV de Riom, reconstruit en 1931 à l'occasion de la mise en service de la ligne de Vichy.

 WikiPLM

wikiplm.railsdautrefois.fr

N° 210 du 01/02/2016

 
Chacun aura reconnu le site de Tassin, au temps des vrais hivers. Ici, le croisement de la ligne de Lyon à Montbrison et de la ligne de Paray à Givors a doté l'ouest lyonnais d'un réseau ferroviaire, dont on n'a pas su tirer parti. Les extensions prévues du tram-train, dont le démarrage a été chaotique, sont aujourd'hui gelées. Pire, des "difficultés de production" conduisent l'exploitant à réduire toujours plus le nombre des navettes ferroviaires entre Tassin et Lozanne.

Laurent COURTOIS

N° 209 du 01/01/2016

 
L'état de cette plaque, rouillée, pliée, oubliée, est à l'image du souvenir que laissera en France l'année ferroviaire 2015 : multiplication des incidents et des accidents, travaux prolongés ou différés, trafics suspendus, voyageurs malmenés, méprisés, arnaqués.
Régression organisée pour un abandon programmé?

Christophe BENOIST

17/04/2014

N° 208 du 01/12/2015

 
Alors que l'avenir du centre de maintenance des TER à Clermont-Ferrand fait débat, le Technicentre CFA de Montmarault (Allier) connaît une activité soutenue. On voit ici deux vénérables autorails de Dion en cours d'adaptation à la voie normale, afin de les substituer aux X 73500 défaillants sur le réseau auvergnat.

Paul HURLEY

30/08/2015

N° 207 du 01/11/2015

 
A la Ferté Hauterive (Allier), un long convoi de bobines d'acier s'engage sur la courte antenne de Saint Pourçain sur Sioule, où l'usine Intersig les transformera en ferrailles pour le BTP.
Paradoxe : ce trafic vertueux est complice de la bétonisation de la terre entière.

Bernard LACOTTE

18/09/2015

N° 206 du 01/10/2015

 
C'est comme si le chemin de fer avait vendu son âme au diable : la plate-forme du Contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier est recouverte sur toute sa longueur d'une couche de grave-bitume, lui donnant l'air d'une voie routière. Sans doute craint-on qu'Oc'Via - comme TP Ferro - fonde rapidement les plombs : on pourra alors bouter le ballast au pied des remblais, et inviter des "mégabus" articulés avec remorques à emprunter cette infrastructure "adaptée" pour rejoindre plus rapidement et plus confortablement leur destination.

 Rails & Drailles

06/09/2015

www.massifcentralferroviaire.com

N° 205 du 01/09/2015

 
Les gares constituent les "traces" les plus visibles des anciennes compagnies ferroviaires. Du matériel roulant leur ayant appartenu peut être préservé, ici ou là, dans un musée ou sur une exploitation touristique. In situ, on peut encore trouver quelques équipements d'origine, comme ce coussinet estampillé PO-Midi, toujours en place sur la ligne non déferrée Cahors - Capdenac.

 Rails & Drailles

15/05/2015

www.massifcentralferroviaire.com

N° 204 du 01/08/2015

 
A cause de travaux pas faits ou mal faits, des lignes parmi les plus touristiques de France n'auront vu circuler aucun train au cours de l'été 2015 : ligne des Cévennes, ligne des Hirondelles (photo : abri de Saint Claude), ligne de Tarentaise, lignes Nantes - Pornic / Saint Gilles_Croix de Vie, etc... Même le "Ventadour" a été supprimé sans préavis. Avec la complicité d'une canicule pourvoyeuse de maints dysfonctionnements, la SNCF se sera surpassée pour que le chemin des vacances ne passe plus par une gare.

 Rails & Drailles

02/07/2015

www.massifcentralferroviaire.com

N° 203 du 01/07/2015

 
Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé !
Et maintenant Paris cadenassé !
Au fond, l'ancienne gare du Quai d'Orsay témoigne de l'âge d'or du chemin de fer et de la desserte fine du Massif Central que le PO proposait alors.

 Rails & Drailles

01/06/2015

www.massifcentralferroviaire.com

N° 202 du 01/06/2015

 
Appliqué ici sur un chaînage d'angle en brique, le collier de descente de gouttière en pierre est l'une des signatures architecturales les plus caractéristiques de la Compagnie du PO.
BV de Mercuès (Lot). Ligne de Monsempron_Libos à Cahors. 1869.

 Rails & Drailles

16/05/2015

www.massifcentralferroviaire.com

N° 201 du 01/05/2015

 
A 1.500 m environ à l'ouest de la gare de Sète (Hérault), le long de l'étang de Thau, deux plaques sans âge marquent la limite entre le réseau du Midi et celui du PLM : ce dernier était donc maître chez lui, dans l'Ile Singulière. Côté pair, nous sommes à 474,420 km de Bordeaux_Saint Jean et à 106 km de Tarascon.

 Rails & Drailles

14/04/2015

www.massifcentralferroviaire.com

N° 200 du 01/04/2015

 
A l'heure du GPS omniprésent, les points kilométriques et autres bornes hectométriques qui balisent les voies ferrées les plus anciennes peuvent paraître anachroniques, bien que très économiques. Sur les lignes du sud-est de la France, on remarque que la borne hectométrique "5" est souvent peinte en rouge. Cela permet un repérage rapide à vitesse élevée, surtout si les bas-côtés sont enneigés !

 Rails & Drailles

08/02/2015

www.massifcentralferroviaire.com

N° 199 du 01/03/2015

 
Les aqueducs aussi ont une histoire - très ancienne. Pourquoi ne pas associer aux viaducs de Garabit (ferroviaire) et de Millau (routier), candidats conjoints au patrimoine mondial de l'Unesco, le fameux Pont-Aqueduc du Gard (déjà classé) et ainsi unir ce Trio de Géants comme autant de visas vers la Méditerranée. Pierre, fer, béton confirment l'éclectisme des matériaux, même si la première a pris de bonnes longueurs d'avance quant à la pérennité.
La vignette ci-dessus montre quelques arcades du Canal de la Vallée des Baux, dans les Bouches-du-Rhône, terminé en 1914 et joignant Eyguières à Fontvieille (53 km).

 Rails & Drailles

01/02/2015

www.massifcentralferroviaire.com

N° 198 du 01/02/2015

 
Entre Sorgues et Carpentras, dans le Vaucluse, le BV PLM d'Entraigues sur la Sorgue, très joliment restauré, risque d'attendre encore longtemps le passage des trains. Les travaux lourds de reconstruction de la ligne comtadine achevés, "SNCF" a déclaré ne pas être en capacité de démarrer l'exploitation, comme prévu, le 15 décembre 2014 : manque de personnel, manque de matériel, manque de vision, manque de tout. Dès lors, les travaux de finition ont été suspendus, et les vandales s'en donnent à cœur joie pour saccager les équipements tout neufs.

 Rails & Drailles

08/01/2015

www.massifcentralferroviaire.com

N° 197 du 01/01/2015

 
De même que les fameux plans-reliefs ont conservé la mémoire de la plupart des anciennes places fortes de l'hexagone, le travail remarquable de certains modélistes fera que bien des maquettes survivront à leur modèle. Ainsi, la gare HO d'Aurillac, dont la halle est vue ici à Rail-Expo, reproduit avec une minutie incomparable les installations du PO et de la SNCF, que l'on peut s'attendre à voir transformées un jour en gare routière, aire de covoiturage, centre commercial ou logements sociaux.

Laurent COURTOIS

29/11/2014

N° 196 du 01/12/2014

 
En "suspendant" la section Montréjeau - Luchon et en supprimant l'Intercités de nuit Paris - Luchon, l'Etat-super-stratège fait d'une pierre deux coups. Cette photo ne représente que la partie non taguée du convoi en question, car "SNCF" apprécie ce genre de dégradation pour transformer ses trains - qu'elle espère ainsi vider plus vite - en repoussoirs à roulettes.

Dieudonné Michel COSTES

31/10/2014

N° 195 du 01/11/2014

 
La cité fortifiée de Sablet, dans le Vaucluse, au pied des Dentelles de Montmirail, possède de nombreux soustets, autrement dit des passages couverts entre les habitations. Pour renforcer l'un d'eux, on n'a pas hésité à réutiliser les traverses de la ligne d'Orange au Buis, qui passait au pied du village.

 Rails & Drailles

11/10/2014

www.massifcentralferroviaire.com

N° 194 du 01/10/2014

 
"S'il n'en reste qu'un, je serai celui-là". Le dernier train en service dans le Massif Central risque d'être le petit train du Parc Fenestre à la Bourboule (Puy de Dôme). Car sur le réseau principal, soit on n'entretient pas les lignes, et alors on les ferme, soit on interrompt le trafic pour les entretenir, et alors on ne le rétablit pas, parce que les travaux ont été mal faits ou bien n'ont jamais commencé.

Jean-Marie BORGEAIS

24/08/2014

N° 193 du 01/09/2014

 
Moins d'un an après la catastrophe de Brétigny, d'un même élan, main dans la main et la bouche en cœur, les PDG de SNCF et de RFF affirmaient que le réseau ferré national était sûr. Pour sûr : quelques jours plus tard, des images de TGV fraîchement crashés faisaient la une des médias. On comprend mieux alors la politique ferroviaire actuelle : une ligne sûre est une ligne fermée - un matériel sûr est un matériel réformé. Au diable l'entretien.

 Rails & Drailles

03/08/2014

www.massifcentralferroviaire.com

N° 192 du 01/08/2014

 
L'histoire ferroviaire ne serait-elle qu'un éternel recommencement? A Montpellier, le long de la nouvelle rue Germaine Tillion, entre les stations Georges Frêche - Hôtel de Ville et la Rauze, la ligne 4 du tramway, dite "Circulade", emprunte le tracé du fameux Train de Palavas. Mais il n'y aura pas de tram-train de Palavas. C'est au contraire la ligne 3 qui sera prolongée jusqu'à la mer, à moins que, changement climatique aidant, ce soit la mer qui monte à la rencontre du tramway.

 Rails & Drailles

24/06/2014

www.massifcentralferroviaire.com

N° 191 du 01/07/2014

 
Les traverses de la gare de Paris_Bercy, où l'intermodalité reste un vain mot, font peur à voir et leur état pourrait entraîner une suspension de trafic. Les TER de la ligne de Bourgogne et les Intercités de la ligne du Bourbonnais seraient alors terminus Montereau et Montargis respectivement, en correspondance avec les Transiliens de la ligne R. Les derniers auto-trains de l'hexagone verraient, quant à eux, leur suppression définitive.
Scénario surréaliste?

 Rails & Drailles

09/05/2014

www.massifcentralferroviaire.com

N° 190 du 01/06/2014

 
"Et s'il n'en reste qu'un, je serai celui-là !"
C'est ce que semble dire le dernier wagon isolé - très isolé même - du Massif Central. Il gît sur l'ancien embranchement du Groupe Jambon, à Murat, dans le Cantal. Il y eut bien, sur l'ancien réseau de l'Etat, des voitures "saucisson", pourquoi n'y aurait-il pas des wagons "jambon"?

Jean-Jacques MARCHI

19/04/2014

N° 189 du 01/05/2014

 
Grand Central... Ces deux adjectifs ont le plus souvent été associés pour faire référence à des gares ou à des lignes de chemin de fer, que ce soit en France ou bien outre-Atlantique. Ce panneau est implanté dans le parc rhodanien de la Croix-Laval, le long de la ligne de Lyon_Saint Paul à Montbrison : curieux rapprochement entre le Duc de Morny et les frères Mangini, tous créateurs d'éphémères réseaux ferrés dans le Massif Central!

 Rails & Drailles

21/03/2014

www.massifcentralferroviaire.com

N° 188 du 01/04/2014

 
Des "ferrailleurs" venus d'ailleurs se sont emparés des "meilleurs morceaux" de la grue de 8 t de la gare des Ancizes_Saint Georges, dans le Puy de Dôme. Ici, le béton et les tags tiennent lieu de décor et l'unique rectangle de ciel bleu sert de toile de fond à une ligne à haute tension.
France, qu'as-tu fait de tes paysages?

Didier CHATEAU

31/01/2014

Tireman

N° 187 du 01/03/2014

 
Un curieux monument s'élève sur la digue de l'Eyrieux, à Beauchastel, en Ardèche. Il s'agit d'une poutre verticale découpée sur le pont-cage d'origine qui, un siècle durant, a permis à la ligne de la rive droite du Rhône de franchir la fougueuse rivière.

 Rails & Drailles

06/02/2014

www.massifcentralferroviaire.com

N° 186 du 01/02/2014

 L'histoire du chauffage des trains reste à écrire. L'utilisation de bouillottes et autres chaufferettes, d'abord réservées à la classe supérieure, ferait l'objet du premier chapitre. Ci-dessus, la bouilloterie d'Eymoutiers (Haute-Vienne) existe toujours, mais a perdu sa cheminée.

Laurent COURTOIS

22/12/2013

N° 185 du 01/01/2014

 Monument Historique érigé en pot de fleurs à Saint Pierre des Corps (Indre et Loire) depuis 40 ans, la 231 E 41 de 1935 a été retirée de son parterre et mise à l'abri en vue de sa restauration.
Pour attirer les foules, les trains doivent faire rêver.

Dieudonné Michel COSTES

05/12/2013

N° 184 du 01/12/2013

 
Située sur l'ancienne ligne de Virieu le Grand à Saint André le Gaz, la gare PLM de Brégnier Cordon, au sud de l'Ain, est devenue une boulangerie. C'est la Mie du Rail après la Vie du Rail.

 Rails & Drailles

08/11/2013

www.massifcentralferroviaire.com

N° 183 du 01/11/2013

 
Les Basques veulent bien des rails lourds, mais pour équiper les passages canadiens de leurs vertes collines (et ainsi les pottoks seront bien gardés). Ils n'en veulent pas sur la LGV projetée, et le font savoir au moyen de multiples panneaux et banderoles, et même d'une inscription géante sur le flanc de leur montagne tutélaire, la Rhune : AHT EZ! (NON LGV!).

 Rails & Drailles

02/10/2013

www.massifcentralferroviaire.com

N° 182 du 01/10/2013

 
Encore une particularité de la ligne des Causses : sur le tablier métallique du viaduc de la Bohémienne, au sud du Monastier, en Lozère, les traverses sont biseautées pour assurer le dévers des voies sans ballast en provenance de Béziers à droite et de Mende à gauche.

 JMP

08/08/2013

Gévaudan Modélisme

N° 181 du 01/09/2013

 
Dans le Gard, à Alès, rue Edgar Quinet, ce pompeux encadrement, au sommet duquel on a de la peine à distinguer un bateau et une locomotive, ainsi que la date de 1879, est tout ce qu'il reste du siège social de l'Alais - Rhône - Méditerranée, éphémère compagnie "de chemin de fer et de navigation", qui voulut concurrencer les trains de Talabot pour évacuer le charbon des Cévennes.

Georges TURPIN

12/07/2013

N° 180 du 01/08/2013

 
Ces inscriptions, sur les quais de la gare de Laroche_Migennes, constituent l'épitaphe du défunt TGV Melun - Yonne - Méditerranée, subventionné par les collectivités territoriales bourguignonnes de 1996 à 2011. La SNCF se désengage à son tour sournoisement de ses relations "intersecteurs", en en diminuant les fréquences et amputant les parcours terminaux.

 Rails & Drailles

07/07/2013

www.massifcentralferroviaire.com

N° 179 du 01/07/2013

 
En attendant, fin 2013, le vrai démarrage des chantiers du Contournement de Nîmes et de Montpelliers, les fouilles archéologiques vont bon train, comme ici, à Aimargues, dans le Gard. A l'ombre de l'usine "Royal Canin" qui bouche l'horizon, s'élevait jadis le village médiéval de Saint-Gilles de Missignac.

 Rails & Drailles

26/05/2013

www.massifcentralferroviaire.com

N° 178 du 01/06/2013

 Grâce aux fameuses rames Talgo, les trains espagnols peuvent s'aventurer en France, où ils sont peu visibles, roulant pour la plupart de nuit, notamment à travers le Limousin. Ces convois légers devraient disparaître à assez brève échéance. Pour autant, la RENFE continuera à être présente dans le sud de la France, avec ses AVE 100, proches cousins de nos TGV Atlantique, d'où il restera possible de contempler les flancs de la Montagne Noire vers Toulouse et les crêtes cévenoles en direction du Rhône.

Jean-Michel BISCARAT

24/04/2013

N° 177 du 01/05/2013

 
Pour faire oublier les travaux qui bouleversent la cour des départs de la gare d'Austerlitz, des panneaux ont été installés, qui exaltent des éléments d'architecture du BV monumental. Le panneau ci-dessus rend hommage à Camille Polonceau (1813-1859), qui mit au point une nouvelle technique de charpente. Il ne doit pas être confondu avec son cousin Gustave Ernest Polonceau (1832-1900), qui apporta des perfectionnements décisifs à la machine-locomotive.

 Rails & Drailles

16/03/2013

www.massifcentralferroviaire.com

N° 176 du 01/04/2013

 
En Ardèche, très visibles depuis des mois entre l'ancien BV de Villeneuve de Berg et la déviation de la N 102, mais de plus en plus dégradées, les huit caisses d'autorails, reliques d'une exploitation touristique abandonnée entre Vogüé et Saint Jean le Centenier, ont été évacuées par route à la mi-mars 2013, la SNCF se chargeant de l'opération pour la modique somme de 50.000 €.

 JLR

18/02/2013

N° 175 du 01/03/2013

 
Stationné à l'écart de la vaste halle de Bédarieux (Hérault), le "car à 1 €" constitue de plus en plus souvent l'alternative obligée au "train à 1 €" pour rejoindre Béziers.

Dieudonné Michel COSTES

30/12/2012

N° 174 du 01/02/2013

 
Deux interminables trains de marchandises se croisant en ligne... Voilà une scène qu'un photographe aura du mal à reproduire en France près de quarante ans plus tard. Faudra-t-il autant de temps pour venir à bout des trains de voyageurs?

Tranchée PO de Villemoisson sur Orge (Essonne).

Dieudonné Michel COSTES

30/04/1976

N° 173 du 01/01/2013

 
Une planète ravagée... La vision du chantier de la LGV Tours - Bordeaux doit nous rappeler que cette infrastructure va anéantir des centaines d'hectares de terres agricoles, qui, il est vrai, ne seront plus à l'avenir imbibées de pesticides. Elle préfigure aussi ce à quoi ressemblera la France, lorsque ses territoires s'ouvriront à l'exploitation frénétique du gaz de schiste. Alors je vous souhaite, pour 2013, de jouir le plus possible des derniers vrais paysages encore présents près de chez vous. S'il en reste.

 Rails & Drailles

15/09/2012

www.massifcentralferroviaire.com

N° 172 du 01/12/2012

 
Depuis la pose de la première pierre, le 14 septembre 2012, les bâtiments de la future gare de Tournon_Saint Jean de Muzols (Ardèche) prennent forme et devraient être terminés pour la reprise de l'exploitation des trains touristiques en direction de Lamastre, prévue le 1er juillet 2013, par la Société Nouvelle des Chemins de Fer du Vivarais. La section "aval", comprise entre les nouvelles installations et le tronc commun avec la ligne de la rive droite du Rhône, sera transformée en piste cyclable.

 Rails & Drailles

04/11/2012

www.massifcentralferroviaire.com

N° 171 du 01/11/2012

 Au terme de longues et minutieuses fouilles dans l'ancien Royaume des Friches Ferroviaires, un groupe d'archéologues a mis au jour une inscription très-très étrange sur un support qui a pu être daté du Michelinien moyen. Des linguistes ont été aussitôt consultés pour tenter de donner un sens à ces mots fort sybillins. C'est ainsi que "marchandises" pourraient être synonymes de camions et "gare" correspondrait à pôle d'échange multimodal. Le sens général demeure toutefois mystérieux.

Georges TURPIN

25/08/2012

N° 170 du 01/10/2012

 
Au nord de Clermont Ferrand, l'avenir du train est incertain : aucune commande de matériel n'est envisagée pour remplacer les rames Intercités ex-Téoz ex-Corail désormais hors d'âge. Au sud de Clermont Ferrand, l'avenir du car est florissant, comme en témoigne la présence de ce véhicule aux couleurs du Languedoc-Roussillon dans ce qui tient lieu, pour la capitale auvergnate, de pôle d'échange intermodal.

Dieudonné Michel COSTES

28/07/2012

N° 169 du 01/09/2012

 
Voilà à quoi ressemble de nos jours la gare d'Ussel, en Corrèze, où s'activaient jadis plus de 600 cheminots et où, naguère encore, les matériels les plus divers peuplaient les voies de garage. Aujourd'hui un quasi-désert, demain une vraie friche, que RFF valorisera au meilleur prix, tout en sciant la branche sur laquelle il est assis.

Dieudonné Michel COSTES

26/07/2012

N° 168 du 01/08/2012

 Au sein des gares du XIXème siècle ou au voisinage des anciennes maisonnettes de garde, les puits sont encore nombreux à nous rappeler que l'eau ne fut pas toujours une ressource financiarisée, et devenue impure dans tous les sens du terme. Plus rares sont les pompes à main encore debout à proximité des margelles. Cerise sur le gâteau, celle-ci est surmontée du fameux pommeau PLM.

 Rails & Drailles

10/07/2012

www.massifcentralferroviaire.com

N° 167 du 01/07/2012

 Dans le Puy de Dôme, la gare de Lapeyrouse desservait jadis quatre directions. Aux mauvais jours, les voyageurs en correspondance venaient se réchauffer devant cette cheminée, dont la plaque arbore toujours fièrement les armes du PO.
Figure-t-elle à l'inventaire de Gares & Connexions?

Didier CHATEAU

02/05/2012

Tireman

N° 166 du 01/06/2012

 La croissance?
Ceux qui en profitent détruisent les paysages.
Ceux qui n'en profitent pas, aussi.
Horizons volés, à Sauveterre, dans le Gard.

 Rails & Drailles

09/05/2012

www.massifcentralferroviaire.com

N° 165 du 01/05/2012

 Si le viaduc du Viaur (Tarn) s'est révélé cher à la construction, son entretien est également très onéreux. Le décapage et la remise en peinture des 70.000 m2 de structures du célèbre ouvrage de Paul Bodin viennent une nouvelle fois d'être reportés. En cause : l'amiante contenue dans l'ancienne peinture appliquée en 1980. Au final, les ouvrages métalliques ne s'avèrent pas une bonne solution sur le long terme et finissent par coûter la vie aux lignes qu'ils supportent...

Bernard IBRY

N° 164 du 01/04/2012

 Le 26 mai 2012, les auvergnats pendront la crémaillère du Panoramique des Dômes. A cette occasion, la gare d'arrivée du Puy de Dôme redeviendra, à 1408 m d'altitude, le point culminant du réseau ferré du Massif Central. Sept mètres plus bas, néanmoins, que la station du tramway à vapeur de 1907.

 JLR

28/02/2012

N° 163 du 01/03/2012

 Des rames de 12 voitures de voyageurs à Langeac, en Haute Loire, sur la ligne des Cévennes, on croit rêver! En 2012, trois caisses constituent un record, du moins quand les trains circulent.

Loïc SIMON

04/01/2012

N° 162 du 01/02/2012

 Après le déclassement des trains Téoz au rang de trains Intercités, les relations Paris - Clermont Ferrand jouent dans la même cour que l'"Aubrac" et le "Cévenol. Plus rien ne s'oppose donc au rétablissement de la continuité territoriale entre la capitale, les Causses et les Cévennes. Le réseau Intercités, c'est un peu le réseau à un train par jour : sur les 32 "lignes" Intercités mises en avant par la SNCF, près des deux tiers ne connaissent qu'une seule relation quotidienne! La photo représente un Intercités Clermont Ferrand- Béziers réduit à sa plus simple expression.

Cyril PORTEFAIX

06/01/2012

N° 161 du 01/01/2012

 "Vingt milles lieues sur les rails", et même davantage, c'est ce que l'on souhaite aux 23 rames Citadis, décorées sur le thème de la mer et des coquillages, qui seront engagées sur la ligne 3 du tramway de Montpellier au printemps 2012. Ici, une rame est à l'essai, rue de la République, à deux pas de la gare Saint Roch.

 Rails & Drailles

19/12/2011

www.massifcentralferroviaire.com

N° 160 du 01/12/2011

 La plupart des trains offrent une découverte latérale des paysages. C'est un peu frustrant, et on se souvient avec nostalgie de deux matériels populaires ayant offert une vision axiale de l'univers ferroviaire : les autorails Picasso, avec leurs deux banquettes frontales offrant cinq places panoramiques, et les rames Standard 750 v de Paris_Saint Lazare, avec leur stapontin métallique fixé à la porte d'intercirculation, trés prisé des gamins de la banlieue ouest. De nos jours, les A TER et autres AGC offrent - à la marge - cette possibilité, selon l'humeur du mécano, souvent prompt à tirer le rideau. Ce qui n'est pas le cas ici, entre Avallon et Autun.

Dieudonné Michel COSTES

28/10/2011

N° 159 du 10/11/2011

 La sécheresse du début de l'automne 2011 n'aura guère été propice à la cueillette des champignons. L'époque est moins favorable encore pour le rail "double-champignon", qui ne doit plus équiper que quelques dizaines de kilomètres de voies principales encore en service commercial. D'ultimes régénérations, mais surtout de nouvelles fermetures de lignes justifiées par les plans d'austérité à venir, vont faire du rail DC une relique vénérée par les pélerins du rail. Ici, près de la gare de Manzat, dans le Puy de Dôme, sur la ligne abandonnée Lapeyrouse - Volvic, on observe l'éclissage d'un rail DC à droite et d'un rail Vignole à gauche.

Didier CHATEAU

05/10/2011

Tireman

N° 158 du 01/10/2011

 Sous prétexte d'incidents, de grêves ou de travaux, mais aussi en raison de l'impécuniosité croissante des Régions, de plus en plus de relations TER sont assurées par autocar, alors même que Véolia ouvre ses liaisons Eurolines aux voyageurs intérieurs et que les commandes de rames automotrices "Regiolis" et "Regio 2N" sont en panne. Sur la place de la gare de la Bastide_Saint Laurent les Bains (Lozère), ce micro-car suffit pour relever la correspondance des deux TET "Cévenols". Au fond, se dressent l'ancien Hôtel Terminus et son célèbre séquoïa.

 Rails & Drailles

02/09/2011

www.massifcentralferroviaire.com

N° 157 du 01/09/2011

 Depuis le 21 mai 2010, les rames Lunea joignant la nuit Paris et Toulouse effectuent, du vendredi au lundi, une rotation supplémentaire le jour, en sens inverse, sous le nom de Téoz Eco, en compensant un confort plutôt sommaire par des prix plutôt attractifs. Dans un contexte de contraction de l'offre de nuit, cette expérience a des chances de rester unique, voire de tourner court. Ci-dessus, un Téoz Eco prêt au départ à Matabiau.

 Rails & Drailles

05/08/2011

www.massifcentralferroviaire.com

N° 156 du 01/08/2011

 On connaissait les locomotives-pots de fleurs. Il y a maintenant les ouvrages d'art-pots de fleurs. C'est ainsi qu'à Vions, en Savoie, entre Culoz et le lac du Bourget, on peut découvrir, le long de la D 921, au sud de sa jonction avec la D 57, un "morceau" de l'un des deux tabliers qui, de 1902 à 2007, ont enjambé le Rhône au pk 103,345 de la ligne de la Maurienne.

 Rails & Drailles

24/06/2011

www.massifcentralferroviaire.com

N° 155 du 01/07/2011

 Un véritable "escalier" de locomotives Corpet-Louvet évolue près de Raucoules_Brossettes (Haute Loire) : la 020-T n° 11 du Bas Berry précède la 030-T du MTVS, elle-même suivie par la 040-T des VFV.

Dieudonné Michel COSTES

22/05/2011

N° 154 du 01/06/2011

 En gare de Culoz, dans l'Ain, on vient de raser les trés anciens et trés caractéristiques bâtiments de style Victor-Emmanuel, qui s'étiraient sur le large quai central séparant les voies divergeant vers la Suisse au nord et vers vers l'Italie au sud. Des vastes installations, qui ont fait place à un quasi-PANG, ne restent plus que ces mosaïques, derniers témoins de l'époque des grands express internationaux.

 Rails & Drailles

14/05/2011

www.massifcentralferroviaire.com

N° 153 du 01/05/2011

 Lapides clamabunt. Les pierres témoigneront.
Cet épitaphe, que n'aurait pas désavoué Paul Séjourné, est celui du Général Raymond Adolphe Séré de Rivières (1815-1895), auteur d'un système de fortifications conçu aprés la défaite de 1870 et utilisant dans de grandes proportions la pierre de taille. Ci-dessus, les pierres du BV CFD de Saint Prix, en Ardèche, témoignent effectivement, alors même que plus un seul train ne dessert le département.

 Rails & Drailles

16/04/2011

www.massifcentralferroviaire.com

N° 152 du 01/04/2011

 Après avoir exterminé des milliers d'emplois chez Moulinex, le patron de SNCF Geodis applique méthodiquement la solution finale au fret ferroviaire de l'opérateur historique. On voit ici le centre de triage de Sotteville lès Rouen, transformé en camp de concentration.

Dieudonné Michel COSTES

07/03/2011

N° 151 du 01/03/2011

 Les Chemins de Fer de la Camargue doivent leur existence (1892-1958) au... Massif Central. Leur raison d'être initiale fut en effet d'approvisionner en sel l'usine cévenole de Salindres. Une exposition s'est récemment tenue à Saint Gilles, dans le Gard, sur ce réseau à voie métrique rapidement électrifié, car les eaux saumâtres des abords du delta du Rhône ne faisaient pas bon ménage avec les chaudières des locomotives à vapeur. Un site internet reprend les éléments de l'exposition et constitue le document sans doute le plus complet établi à ce jour sur les lignes camarguaises, aux lieux-dits pleins de poésie : Pioch Badet, Fourniguet_Toupinet, etc....

 Rails & Drailles

11/02/2011

www.massifcentralferroviaire.com

N° 150 du 01/02/2011

 Le 4 janvier 2011, voilé par un opportun brouillard givrant et filtrant, le soleil avait rendez-vous avec la lune entre les barrières du PN 20, sur la ligne de Vichy à Riom. En fait, la véritable éclipse, aujourd'hui, en France, c'est celle du chemin de fer, qui s'étiole jour après jour. Car personne ne veut payer. Ni l'Etat, qui voue aux gémonies tout ce qui est public. Ni les Régions, qui n'en peuvent plus de mettre la main à la poche : et pour les km-trains, et pour le matériel, et maintenant pour l'infrastructure. Ni l'usager ordinaire, dont le porte-monnaie s'aplatit à grande vitesse.

Jean-Pierre FRANCON

04/01/2011

N° 149 du 01/01/2011

 Le béton serait-il l'arme de destruction massive du chemin de fer dans le Massif Central? Ici, la construction, dans les années 1950, du barrage de Bort en Corrèze allait couper la continuité d'une ligne permettant l'accès direct à la Haute Auvergne depuis la Capitale. Un demi-siècle plus tard, le viaduc de Millau, dernier maillon de l'autoroute A 75, va précipiter le dessèchement de la ligne des Causses.

Bernard IBRY

N° 148 du 01/12/2010

 De tout temps, les lignes secondaires ont constitué des terrains ouverts aux mobilités douces. Ces chemins de fer devenus des chemins de terre offrent au sportif ou au rêveur des parcours propices à l'exercice ou à la méditation, loin du bruit, des gaz d'échappement et de la laideur ambiante. Ici, six décennies après le passage du dernier train reliant Arles à Salon, le pk 14, qui se dresse au pied des Baux de Provence, balise un itinéraire qui joint à présent Rome à Compostelle,

 Rails & Drailles

01/11/2011

www.massifcentralferroviaire.com

N° 147 du 01/11/2010

 Les lignes du Massif Central ne se cachent plus pour mourir : après les expositions et les pétitions de l'été, voici venir les bonnes feuilles de l'automne. Un peu comme ces Prix Nobel décernés à des condamnés, dans l'espoir de les sauver.

Eric DELDON

14/07/2005

N° 146 du 01/10/2010

 Un amateur germanique a parcouru, à pied, ces derniers mois, trois lignes aux rails oubliés du Massif Central. Il en a tiré des centaines de photos d'atmosphère, à partager sur son album en ligne.

Christian JOBST

picasaweb.google.com/cargosonne

N° 145 du 01/09/2010

 Les voies ferrées ne meurent que deux fois. La première, lorsque cesse tout trafic. La seconde, lorsque les "aménageurs" s'approprient la plate-forme pour y plaquer leur vision du progrès. Ci-dessus, en Haute Loire, entre Landos et Costaros, l'ancienne ligne le Puy - Langogne va faire les frais du nouveau tracé à 2 x 2 voies de la N 88.

 Le Cévenol

01/08/2010

traincevenol.free.fr

N° 144 du 01/08/2010

 Sur la ligne des Cévennes, côté traction, les siècles se suivent et ne se ressemblent pas : aux "4000" du PLM, aux 141 E de Langeac, succèdent les "75000" de l'Infra. Ce train de ballast en provenance de Béziers gravit la rampe sud pour approvisionner le chantier RVB de la section Belvezet - la Bastide du Translozérien..

Cyril PORTEFAIX

01/07/2010

N° 143 du 01/07/2010

 En cévenol, RFF se dit rififi. Au pays des camisards, l'été s'annonce plus calamiteux encore que le printemps. Après la suspension du trafic fret sur la section Langeac - Langogne, la vitesse vient d'être à nouveau réduite entre Alès et Bessèges, tandis que l'ex-Cévenol est désormais périodiquement limité au parcours Clermont - Alès. Sur la photo ci-dessus, un train d'essai s'apprête à tester la stabilité des wagons à faible vitesse dans les courbes à dévers des Gorges de l'Allier.

l'Association de Défense du Cévenol

01/06/2010

N° 142 du 01/06/2010

 Sur le Translozérien, la halle à visage humain de Belvezet contemple une montagne qui n'est pas celle du Goulet : cet amoncellement de ballast neuf va servir, à partir du mois de juin, au RVB de la partie occidentale de la section Mende - la Bastide. Ces travaux symbolisent l'ensemble des opérations menées en 2010 sur un certain nombre d'itinéraires du Massif Central.

Cyril PORTEFAIX

30/04/2010

N° 141 du 01/05/2010

 L'interminable grêve d'avril 2010 est un nouveau coup de poignard dans le dos du chemin de fer.
Sur certaines lignes du Massif Central, comme celle des Causses (ici à Bédarieux), aucune desserte n'a été assurée pendant une période suffisamment longue pour que les usagers apprennent à se passer définitivement du train.
En haut lieu, on n'attendait que ça!

 Rails & Drailles

11/04/2010

www.massifcentralferroviaire.com

N° 140 du 01/04/2010

 Rhônexpress commence à faire sa pub. Cette affiche a été photographiée à deux pas de l'ancienne gare de Durette_Quincié, sur la ligne de Belleville à Beaujeu, aujourd'hui convertie en voie verte. La Compagnie du Chemin de fer de Belleville à Beaujeu (B.B.), comme la Société anonyme du Chemin de fer de l'Est de Lyon (E.L.), dont Rhônexpress réutilise l'axe principal, exploitaient toutes les deux des liaisons d'intérêt local à voie normale, nées de la loi Migneret de 1865. Vinci Concessions fera-t-il plus long feu que ses prédécesseurs? A 12 € le trajet, on peut se le demander.

 Rails & Drailles

28/03/2010

www.massifcentralferroviaire.com

N° 139 du 01/03/2010

 Tous Ensemble Pour les Gares organise le 6 mars 2010 une votation populaire, dont l'objet est le rétablissement par SNCF Voyages des dessertes suprimées à Souillac et à Gourdon, dans le Lot, sur l'axe Polt.
Voir la votation

André TEISSIER

N° 138 du 01/02/2010

 Bien que fille des houillères, la dernière voie ferrée du piémont cévenol n'a pas bonne mine. Elle est même mourrante, et c'est pour cela qu'on l'a honorée : cette plaque a été apposée aux abords de la gare de Saint Julien_les Fumades, dans le Gard, et présente un fâcheux anachronisme : l'orthographe "Alais" est antérieure à la création de la SNCF, étrangement citée, comme en hommage au fossoyeur de la ligne.

Jean Denis TEISSONNIERE

09/01/2010

N° 137 du 01/01/2010

 Réseau Déferré de France n'allait pas laisser passer l'année 2009 sans suspendre le trafic ferroviaire sur une ligne dont il a délaissé l'entretien. Cette fois, ce sont les 24 km de la section de Virieu le Grand à Peyrieu, dans l'Ain, qui ne sont plus exploités depuis le 17/12/2009. Il faudra annuellement 2600 camions pour remplacer les wagons de céréales. Du grain à moudre pour SNCF Géodis? Ci dessus, à l'époque où il était en vente, le BV de Belley, principale gare de la ligne du Bas-Bugey.

 Rails & Drailles

25/04/1995

www.massifcentralferroviaire.com

N° 136 du 01/12/2009

 Un demi-siècle d'inertie a sauvé les petites gares non déclassées des méfaits du progrés plastifié et galvanisé. Ici, en Corrèze, à Pompadour, les "bancs" ressemblent davantage à des bergères Louis XV (forcément) qu' aux sièges-miséricordes qui hantent (avec les courants d'air) les abris TER contemporains.

Stéphane DUPONT

31/03/2009

N° 135 du 01/11/2009

 Ah, les belles gares de la Compagnie de Lyon à Avignon! Tout faux! Cette station n'a pas été édifiée le long du Rhône, mais au bord de la Moselle, à Ars, au sud de Metz. Mais bien vu quand même, puisque les BV des deux secteurs sont dus au talent du même architecte : Nicolas Grillot.

 Rails & Drailles

17/10/2009

www.massifcentralferroviaire.com

N° 134 du 01/10/2009

 Si l'altitude a souvent été gravée sur le soubassement des gares de tous les réseaux, la mention du département ne semble appartenir qu'à la Compagnie du Midi et plus particulièrement à la ligne de Béziers à Neussargues.

William BERTAZZO

27/08/2009

N° 133 du 15/08/2009

 Il est 8h 28, le lundi 6 juillet 2009 : le premier BiBi Troyes - Dijon arrive à son terminus, après avoir réellement utilisé ses trois sources potentielles d'énergie : diesel, 25 kV, 1,5 kV. Après Grenoble en 2007, Tours en 2008, la capitale bourguignonne continue d'innover en terme de relations TER à longue distance.

 Rails & Drailles

06/07/2009

www.massifcentralferroviaire.com

N° 132 du 05/07/2009

 La ligne CFD Florac - Sainte Cécile d'Andorge fête ses 100 ans! Si les conseillers généraux de 1968 avaient eu le cerveau aussi développé que la bedaine, ils auraient préservé cet itinéraire cévenol, et la photo ci-dessus montrerait la gare de la sous-préfecture lozérienne, sur fond de Causse Méjean.

Jean-Pierre FRANCON

N° 131 du 01/06/2009

 Sur le BV de Talizat, entre Saint Flour et Neussargues, le simple fait d'avoir voulu graver le nom du département sur un bloc de lave ne constitue-t-il pas un pléonasme?

William BERTAZZO

21/09/2008

N° 130 du 01/05/2009

 A Castelnaudary (Aude), sous les eaux bouillonnantes de la quadruple écluse quadricentenaire du Canal du Midi, passe le chemin de fer. Pour sa ligne de Rodez, la Compagnie du Midi a foré un tunnel sous le magistral ouvrage de Pierre Paul Riquet, Baron de Bonrepos.

 Rails & Drailles

11/04/2009

www.massifcentralferroviaire.com

N° 129 du 01/04/2009

 La quadrature du cercle.
Enfin, presque.
PN 11 à Meysse (Ardèche).

Bruno BURGUNTER

08/02/2009

N° 128 du 01/03/2009

 Au sud de Montluçon, sur la ligne d'Eygurande_Merlines, ces fils déjà rompus n'annonceront plus jamais de trains pour Saint Flour. C'était au temps de la boucherie Sanzot.

Antoine GERARDO

25/01/2009

www.lavault-ste-anne.fr

N° 127 du 01/02/2009

 Ces traverses bi-blocs gisent à proximité de l'ancienne ligne de Vichy à Darsac, à hauteur de Dorat, dans le Puy-de-Dôme. Même les sections modernisées n'échappent pas au massacre. Et si je vous disais qu'un jour, on déferrera les LGV. Impensable? Et pourtant... Rien ne dure ici-bas.

Eric FARGIER

27/12/2008

Au Fil des Lignes

N° 126 du 01/01/2009

 Aux blasés de Lascaux, il paraît opportun de signaler la présence de gravures rupestres trés-trés étranges, datant probablement du premier âge du fer, à un jet de ballast des fleurines des caves de Roquefort (Aveyron).

William BERTAZZO

14/02/2008

N° 125 du 01/12/2008

 La "Voie Verte de la Vaunage et du Sommièrois" s'étire sur 21 km à l'ouest de Nîmes (Gard), sur la plate-forme réaménagée de l'ancienne ligne du Vigan. Elle constitue d'une part une incitation aux mobilités douces, facteurs de santé et de longévité, tout en assurant d'autre part la sauvegarde, voire la mise en valeur, du petit patrimoine ferroviaire.

 Rails & Drailles

16/11/2008

www.massifcentralferroviaire.com

N° 124 du 01/11/2008

 A Auzances (Creuse), où tout espoir de revoir passer un train semble vain, comme ailleurs dans le Massif Central, le chemin de fer est sur la mauvaise pente.

Pierre Olivier MESSNER

28/08/2008

N° 123 du 15/09/2008

 C'est simple, mais il fallait y penser. Ce repérage original a été découvert, non pas dans le Massif Central, mais le long d'un embranchement portuaire desservant la rive gauche de la Seine, au Grand Quevilly, en aval de Rouen. Le gestionnaire de l'infrastructure ne doit pas être RFF.

 Rails & Drailles

14/07/2008

www.massifcentralferroviaire.com

N° 122 du 15/08/2008

 A l'ombre des grands arbres de l'Esplanade de Florac, la statue de Léon Boyer (1851 - 1886) rappelle que le concepteur du viaduc de Garabit, futur directeur des travaux du canal de Panama, est né au bord du Tarnon, en Lozère.

 Rails & Drailles

26/06/2008

www.massifcentralferroviaire.com

N° 121 du 15/07/2008

 Si la diesélisation de la ligne des Causses se confirme, il va falloir ramoner les cheminées d'aération du tunnel d'Engayresque (Aveyron) pour évacuer les gaz délétères des automoteurs. Voici l'une de ces cheminées, aux allures de château fort.

Jean-Michel DURIEUX

10/05/2008

N° 120 du 15/06/2008

 Cachez cette heure que je ne saurais voir... La SNCF ferait-elle son deuil d'une exactitude autrefois légendaire, quand un train en retard était l'exception, alors qu'aujourd'hui, l'exception, c'est un train à l'heure.

 Rails & Drailles

04/05/2008

www.massifcentralferroviaire.com

N° 119 du 15/05/2008

 Ce panneau, à la fois touchant et anachronique, n'a pas résisté au carnage organisé des passages à niveau. S'il n'en reste qu'un en situation, le voici, situé en pleine ville d'Auxerre (Yonne).

 Rails & Drailles

15/04/2008

www.massifcentralferroviaire.com

N° 118 du 15/04/2008

 Ces adolescents, indifférents à tout, savent-ils seulement qu'ils empruntent la ligne Montluçon - Ussel pour la dernière fois? Qui peut imaginer aujourd'hui comment ils se déplaceront dans 50 ans?

Dieudonné Michel COSTES

29/02/2008

N° 117 du 15/03/2008

 Les plus belles fenêtres de Lyon, celles de l'Hôtel Château-Perrache, construit en 1906 pour la Compagnie PLM, sont un témoignage rare de l'Art Nouveau dans la Cité des Canuts, dont on retient surtout les baies, hautes et austères, du quartier de la Croix-Rousse, la "colline qui travaille". Dommage que les plus belles fenêtres de Lyon s'ouvrent sur un spectacle insoutenable : la copulation d'un bunker et d'une autoroute, autrement dit le centre d'échanges de Perrache.

 Rails & Drailles

25/11/2007

www.massifcentralferroviaire.com

N° 116 du 15/02/2008

 Comme un coeur qui petit à petit cesse de battre, les vitesses limites des lignes du Massif Central se dégradent de mois en mois. De nouvelles fermetures sont dés lors inexorables.

Damien BAUDON

08/12/2007

Rail48

N° 115 du 15/01/2008

 La plaque indicatrice de direction du quai pair de la gare de Royat_Chamalières (Puy de Dôme) demeure fidèle aux itinéraires de la Compagnie Paris - Orléans : mais, en 2008, il n'y a plus de train du tout pour Saint Eloy et Montluçon, tandis qu'il ne subsiste qu'une seule relation hebdomadaire pour Bordeaux.

Stéphane ETAIX

14/11/2007

N° 114 du 15/12/2007

 A gauche : le Rhône. A droite : la Saône. Au fond, les Ateliers d'Oullins. Décidemment, à Lyon, le rail est partout.

 Rails & Drailles

24/11/2007

www.massifcentralferroviaire.com

N° 113 du 15/11/2007

 Il existe encore en France des endroits où le rail fait le poids. Précisément, cette photo n'a pas été prise dans le Massif Central.

 Rails & Drailles

16/09/2007

www.massifcentralferroviaire.com

N° 112 du 15/10/2007

 Du temps des lampistes, les trains étaient rarement en retard, exceptionnellement en panne, jamais supprimés et en aucun cas "calés". Du temps des lampistes, les tarifs voyageurs étaient clairs comme de l'eau de roche. Depuis, tout a changé. La faute à qui? A personne, puisqu'il n'y a plus de lampiste.

Jean Denis TEISSONNIERE

25/06/2007

N° 111 du 15/09/2007

 La détermination de l'Association de défense de la gare d'Assier est inoxydable et son BV fait office depuis quelques mois de "Ministère pour le développement des services publics". Il convient de rappeler que cette station du Lot, naguère desservie par le Corail de jour Paris - Rodez, dessert la résidence secondaire d'un certain Robert Hue.

Romain DAVID

11/08/2007

N° 110 du 12/08/2007

 Après la pluie, le beau temps.
Saint Chély d'Apcher (Lozère) a retrouvé les deux grands absents du début de l'été : le soleil et le train de coïls.

Cyril PORTEFAIX

31/07/2007

N° 109 du 22/07/2007

 Principalement desservie par la route, la gare terminus du Mont Dore retrouve en fin de journée - pluvieuse ou non - un visage ferroviaire : deux TER arrivent le soir (espoir) et repartent le lendemain matin (chagrin).

Daniel PECHENARD

04/07/2007

N° 108 du 08/07/2007

 En ce milieu d'année 2007, les travaux d'infrastructure battent leur plein en Auvergne. Ici : un engin de l'entreprise ETF, qui participe aux "RVB suite rapide" entre Riom et Clermont Ferrand, ainsi qu'entre Moulins et Montbeugny.

Jean-Michel DURIEUX

07/06/2007

N° 107 du 24/06/2007

 Le 9 juin 2007, la Présidente de la SNCF a confirmé l'option de ses prédécesseurs "de tirer toutes les activités et tous les produits de la SNCF vers le TGV". Message reçu 5 sur 5 à Bort les Orgues (Corrèze), où, moins de dix ans après que la photo ci-contre ait été prise, le désengagement de l'opérateur historique était total.

Dieudonné Michel COSTES

30/04/1986

N° 106 du 17/06/2007

 Les rails des premiers chemins de fer reposaient sur des dés en pierre. On voit ici l'un d'eux, trahi par les traces de fixation du coussinet, garnir le mur d'une ancienne remise à Biesse, entre Balbigny et Saint Marcel de Félines, sur le tracé de la ligne originelle Andrézieux - le Coteau (Loire).

Andreas GOSSWEILER

15/04/2007

N° 105 du 03/06/2007

 Non, nous ne sommes pas devant une statue éborgnée plantée sur l'Ile de Pâques, mais face à un coussinet érigé sur sa traverse pour saluer les passants dans un hameau des Gorges du Tarn, grand site national dont les compagnies ferroviaires assurèrent la renommée sans vraiment le desservir.

 Rails & Drailles

25/05/2007

www.massifcentralferroviaire.com

N° 104 du 20/05/2007

 Cet EAD modernisé quittant Lozanne pourrait être remplacé vers 2015 par l'une des 24 rames de tram-train commandées à Alstom et destinées à équiper à partir de 2011 les lignes de l'Ouest Lyonnais. Mais auparavant, la plupart de ces lignes devront être électrifiées, la caténaire pouvant même être à plus long terme tirée jusqu' à Givors, Sainte Foy l'Argentière et Bois d'Oingt.

Patrick GROS

27/03/2007

N° 103 du 13/05/2007

 Ce batracien est en danger. Créosote et herbicides font des voies ferrées des lieux pollués et délétères. Et que dire de l'élagage mécanisé qui laisse derrière lui le désolant spectacle des haies déchiquetées ? Le chemin de fer préserve-t-il autant l'environnement qu'il veut bien l'affirmer ?

Romain DAVID

18/04/2007

N° 102 du 29/04/2007

 Qui saurait dire la provenance et la destination de ces deux voitures "Boîtes à Tags", probablement d'origine étrangère, et aperçue voici peu en gare d'Alès (Gard)?

Cyril PORTEFAIX

11/04/2007

N° 101 du 22/04/2007

 La face avant de l'automotrice de Dion n° 202 est visible dans une école du quartier de la Pierre Plantée, à Alès (Gard). Cet engin avait été mis en service dès 1935 sur le réseau CFD de la Lozère.

Jean Denis TEISSONNIERE

03/04/2007

N° 100 du 08/04/2007

 A Saint Flour, pour valoriser la voie centenaire qu'il doit déposer, RFF met aux enchères les coussinets et les coupons de rails à double champignon. Un riverain de la ligne vient de faire affaire, ravi de trouver enfin un support pour ses bacs à fleurs. Une autre utilisation pourrait être celle de glissières de sécurité, qui seraient trés utiles sur les routes locales désormais encombrées par les camions d'Arcelor.

Romain DAVID

31/03/2007

N° 99 du 01/04/2007

 C'est tout ce qu'il reste du BV de Limonest (Rhône). Nous conseillons aux élus, pour qui le salut public passe par la démolition des gares, d'organiser des cérémonies pour la dépose de la dernière pierre, le défilé des majorettes pouvant, le cas échéant, être sponsorisé par Total ou les ASF.

Patrick GROS

31/12/2002

N° 98 du 25/03/2007

 Charette de cadres de RFF virés pour n'avoir pas anticipé le renouvellement des voies ferrées du Massif Central. Au reste, ce ne sont pas des lumières : ils ressemblent à leur rang de sortie de leur Grande Ecole.

Christophe BENOIST

26/05/2006

N° 97 du 18/03/2007

 Cette image appartient désormais au passé : plus aucun "Aubrac" ne quittera probablement Clermont Ferrand vers les au-delà de Neussargues. En cause : l'impéritie du gestionnaire d'infrastructure, qui affirme pourtant que son personnel est "mobilisé au quotidien pour assurer l’essor du transport ferroviaire régional".

Daniel PECHENARD

18/02/2006

N° 96 du 11/03/2007

 Le Mont Dore entre pluie et neige, entre X 2800 et X 73500, entre trés peu de trains aujourd'hui et probablement pas du tout demain.

Romain DAVID

25/02/2007

N° 95 du 04/03/2007

 A l'époque, les grandes compagnies, inscrites dans la durée ou persuadées de l'être, sculptaient leur sigle dans la pierre la plus noble. Aujourd'hui, entre le rachat d'hier et la restructuration de demain, les entreprises préfèrent la volatilité du télé-affichage. Gare PO de Limoges_Bénédictins.

Romain DAVID

22/02/2007

N° 94 du 25/02/2007

 Les hautes vitesses atteintes sur le front de l'Argonne ne doivent pas faire oublier que, dans le Massif Central, des records de lenteur sont battus tous les jours et "homologués" par des voyageurs résignés qui ont payé pour se traîner. Ici, la vitesse des trains aussi a été délocalisée.

Dieudonné Michel COSTES

20/02/2007

N° 93 du 18/02/2007

 A Moulins (Allier), quand c'est blanc, c'est rouge. Il n'y a pas si longtemps, la force et la fierté du chemin de fer étaient de voir ses convois faire l'heure par tous les temps. Maintenant, le moindre flocon provoque la fermeture des lignes et la suppression des circulations. Décadence?

Dominique AUGER

23/01/2007

N° 92 du 28/01/2007

 Coquetterie faîtière sur une maison de garde abandonnée, à Gouttières, dans le Puy de Dôme.

Romain DAVID

03/01/2007

N° 91 du 21/01/2007

 Détourner un train, c'est possible. La SNCF l'a fait, comme en témoigne la carte ci-dessus, épinglée dans une rame de TGV Atlantique : pour aller de Périgueux à Agen, on passe désormais par Bergerac!

Romain DAVID

29/12/2006

N° 90 du 14/01/2007

 Non, ce banc n'est pas destiné à des prévenus, mais à des usagers captifs, trés captifs. Point d'arrêt ou maison d'arrêt? Les Cabrils (Hérault).

Alain CHABERT

29/11/2006

N° 89 du 07/01/2007

 Cette façade, près de la gare de Gannat, nous rappelle que, dans cette ancienne sous-préfecture de l'Allier, se rejoignaient deux itinéraires reliant Paris à Clermont Ferrand, celui du PO et celui du PLM. De nos jours, la notion de Réseau a cédé la place au principe de Gestionnaire d'Infrastructure et d'Entreprises Ferroviaires.

Romain DAVID

10/12/2006

N° 88 du 17/12/2006

 Le Service de Nivellement Général de la France a été créé en 1884, à une époque où l'établissement des lignes de chemin de fer battait son plein. Il n'est pas étonnant dans ces conditions que beaucoup d'édifices ferroviaires soient lardés de repères. Celui du BV de la Châtre, sous-préfecture de l'Indre, est mis à l'honneur dans la dernière version du site la Creuse ferroviaire.

Jacques MAUTRAIT

12/08/2006

La Creuse Ferroviaire

N° 87 du 03/12/2006

 La gare de Rocamadour (Lot), au temps de sa splendeur. Au service 2007, huit nouvelles gares seront fermées autour de Capdenac (Aveyron).

Dieudonné Michel COSTES

N° 86 du 19/11/2006

 Ce panneau de 1883, découvert près de la Mairie de Civrieux d'Azergues (Rhône), n'a pas attendu nos modernes SIG (Systèmes d'Information Géographique) pour être d'une précision exemplaire. L'altitude est celle de la "gare de Chazay" (aujourd'hui Chazay_Marcilly) sur la ligne du Coteau à Saint Germain au Mont d'Or, car la gare de Civrieux, sur la ligne de Paray le Monial à Givors (et qui croise la première à Lozanne) n'a été mise en service qu'en 1906.

 Rails & Drailles

27/10/2006

www.massifcentralferroviaire.com

N° 85 du 05/11/2006

 Petit à petit, les voies vertes tissent leur réseau sur les plates-formes anciennes et n'épargnent même plus les bifurcations : on voit ici, au sud de Sarlat (Dordogne), la piste de gauche s'incurver vers Souillac, tandis que celle de droite file vers Gourdon. A quand un saut-de-mouton désaffecté investi par les itinéraires récréatifs?

Romain DAVID

30/07/2006

N° 84 du 15/10/2006

 Les rames MS61 du RER A prennent encore le train pour se rendre en cure en Auvergne. C'est en effet à Clermont Ferrand, dans les étabissements ACC, qu'une partie de ce vénérable matériel subit un véritable bain de jouvence. On voit ici le "Thermal" de la RATP sous caténaire 25 kV au sud de Riom.

Jean-Pierre FRANCON

29/09/2006

N° 83 du 03/10/2006

 Le royaume des autorails est au pays de Nevers : le Passetoutgrain aidant, à moins que ce ne soit l'Irancy, certaines rames présentent " rouge trogne et non pas vert menton".

Dieudonné Michel COSTES

28/08/2006

N° 82 du 17/09/2006

 Pour accueillir à Châtelguyon (Puy de Dôme) les curistes de la haute société, le PLM avait dépêché en gare une belle marquise. C'était en 1912, 24 ans et une guerre avant les congés payés.

Christophe BENOIST

24/05/2006

N° 81 du 03/09/2006

 Juste au nord de Pont Saint Esprit (Gard), la ligne de la rive droite du Rhône franchit l'Ardèche sur un long ouvrage, dont les cinq travées métalliques prennent appui sur quatre piles en maçonnerie, dont seulement deux s'enfoncent dans le lit de la rivière. Nous voyons ici l'une de ces piles "sèches", beau témoignage de la maîtrise des frères pontifes qui officiaient au PLM dans les années 1875.

 Rails & Drailles

12/08/2006

www.massifcentralferroviaire.com

N° 80 du 15/08/2006

 Honneur aux mains nues et inconnues qui ont taillé et apparié les pierres d'un pont-rail anonyme, perdu entre Laqueuille et le Mont Dore (Puy de Dôme). Aujourd'hui, le morne béton de nos modernes ouvrages est malaxé par la machine, et ne doit sa rencontre avec l'art qu'au dévouement des tagueurs.

 Rails & Drailles

27/07/2006

www.massifcentralferroviaire.com

N° 79 du 23/07/2006

 En ce temps-là (que les moins de 3 fois vingt ans ne peuvent pas connaître), la Vie du Rail coûtait 25 francs. Aujourd'hui, elle coûte 2,30 €, soit environ 60 fois plus. A qui profite l'inflation? Affiche toujours visible à l'intérieur de l'ancien BV d'Arcomie (Lozère).

Cyril PORTEFAIX

04/06/2006

N° 78 du 04/07/2006

 Le long de la plate-forme désaffectée de l'ancien embranchement houiller de la Vernarède, dans le Gard, des panneaux rappellent encore, cinquante ans après la fermeture des mines, que le feu couve toujours sous les terrils.

 Rails & Drailles

11/06/2006

www.massifcentralferroviaire.com

N° 77 du 20/06/2006

 Deux yeux, un nez, une bouche, un visage qui exprime la réprobation : le pignon de l'ancienne halle à marchandises de la gare de Belvezet (Lozère) possède une âme, c'est certain.

Romain DAVID

12/04/2006

N° 76 du 04/06/2006

 A plus de 1200 m d'altitude, ce chemin qui s'éloigne dans une verdure printanière n'est autre que la plate-forme de l'éphémère embranchement militaire du lac de Charpal (Lozère). Si aucun train de munitions ne l'a vraisemblablement jamais empruntée, elle offre de nos jours un parcours royal aux amateurs de VTT. Tirailleurs ou dérailleurs, l'histoire a choisi.

Romain DAVID

07/05/2006

N° 75 du 21/05/2006

 Sur ce panneau d'affichage, gare d'Austerlitz à Paris, cherchez la coquille. Vous l'avez trouvée? Pas sûr, car la vrai coquille est la suivante : il n'est fait nulle mention de la tranche de queue du train, celle qui assure la desserte de Rodez, en passant par Rocamadour et Figeac. VFE aurait-il déjà enterré le Quercy et le Rouergue?

 Rails & Drailles

22/04/2006

www.massifcentralferroviaire.com

N° 74 du 07/05/2006

 Cette peinture rupestre rongée par le temps orne les parois d'un abri de quai non loin de Lascaux. Son âge? Au moins 17 000 ans avant sncf.com.

Romain DAVID

13/02/2006

N° 73 du 23/04/2006

 Représentation cartographique du réseau ferré de la Région Languedoc_Roussillon à bréve échéance, c'est à dire dès que l'interdiction absolue de circuler sur des voies équipées de rails à double champignon aura été prononcée.

Romain DAVID

01/04/2006

N° 72 du 09/04/2006

 Les wagons tombereaux étaient majoritaires aux CFD de la Lozère, qui en comptèrent pas loin d'une centaine. Le dernier d'entre eux achève de rouiller dans les emprises abandonnées de la gare de Sainte Cécile d'Andorge (Gard).

Jacques REY

29/03/2004

N° 71 du 26/03/2006

 On volait déjà les caténaires sur les LGV en construction, récemment on a même volé plusieurs kilomètres de rails sur une section de voie ferrée en Allemagne, désormais, en France, on vole les traverses bien fatiguées des lignes rurales en déshérence, comme ici vers le pk 687 de l'ancienne ligne d'Alès à Montpellier. A moins qu'il ne s'agisse d'une récupération de RFF à destination de la ligne des Causses, ces "prélèvements" présagent les tensions à venir sur des ressources qui ne cessent de renchérir : cuivre, acier, bois...

 Rails & Drailles

12/03/2006

www.massifcentralferroviaire.com

N° 70 du 19/03/2006

 Illustration de la radicalisation du climat : au coeur d'un hiver 2006 plutôt long, plutôt froid et plutôt enneigé, l'eau de la Truyère est gelée sous le viaduc de Garabit et son niveau demeure désespérément bas.

Tristan BROHAN

14/02/2006

N° 69 du 12/03/2006

 Cette enseigne scellée nous rappelle qu'à une certaine époque le veuvage était un gage de respectabilité et qu'à Volvic, il y avait deux gares, celle du PO, passablement isolée à 760 m d'altitude, et celle de Volvic_Bourg, 280 m plus bas, desservie par la ligne de Riom de la Compagnie des Chemins de fer de la Limagne.

Bruno VEYRAT

04/02/2006

N° 68 du 05/03/2006

 La ville du Puy en Velay étant renommée pour ses dentelles, le département de la Haute Loire s'est voulu sans rival dans le domaine de la haute couture en matière de viaducs. Celui de la Recoumène, sur la ligne de Lalevade d'Ardèche, est connu de tous. Pourtant, celui d'Arquejols, sur la ligne de Langogne, est également impressionnant de légèreté, et partage avec son cadet la même robe de basalte. C'est lui que l'on peut admirer ci-contre.

Olivier CHAMBON

22/12/2005

N° 67 du 19/02/2006

 Les emprises ferroviaires d'Alès (Gard) conservent deux grues hydrauliques. Coup d'oeil sur l'une d'elles, véritable gibet des gares.

Jean Denis TEISSONNIERE

31/12/2005

N° 66 du 12/02/2006

 En 1898, la Compagnie du PO ouvrit deux hôtels, l'un à Vic sur Cère, l'autre au Lioran. Nous voyons ici ce dernier, aujourd'hui en pleine décrépitude, son déclin datant des années 1930.

Bruno VEYRAT

22/01/2006

N° 65 du 05/02/2006

 160 m2 au sol : le BV de Florac (Lozère), construit par la Compagnie des CFD et vu ici dans les années 1930, ne le cédait en rien aux édifices des grands réseaux. Les falaises du Causse Méjean dominent la sous-préfecture et ferment l'horizon à l'ouest.

Jean Denis TEISSONNIERE

N° 64 du 29/01/2006

 L'abri de quai de la gare de Louroux de Bouble (Allier), entre élégance et coquetterie.

Jean-Pierre FRANCON

06/01/2006

N° 63 du 22/01/2006

 Construction, en 1905, de la grande galerie para-neige de Larzalier, au faîte du Translozérien Oriental, Mende - Labastide_Saint Laurent les Bains. Responsable du choix du tracé trés exposé de la ligne, l'Etat paya la construction de cet équipement unique, qui marie pierre de taille et ciment pour la couverture.

Robert DAUDE

N° 62 du 15/01/2006

 Vestige encore en place de l'ancienne ligne Midi de Colombiers à Quarante_Cruzy (Hérault), achevée après la Première Guerre Mondiale, ce qui explique l'utilisation peu courante d'une plaque en ciment. Pk compté depuis Bordeaux.

 Rails & Drailles

29/12/2005

www.massifcentralferroviaire.com

N° 61 du 31/12/2005

 Ogives au givre au nord de Millau (Aveyron).

Tristan BROHAN

12/12/2005

N° 60 du 21/12/2005

 Saint Germain des Fossés (Allier) : affichage - plus noir qu'un faire-part de décès- de l'avant-dernière relation transversale nocturne à travers le Massif Central, assurée par les deux rames, jumelées jusqu'à Vierzon, du Lyon - Bordeaux et du Lyon - Quimper. Le surlendemain, le premier mangera les pissenlits par la racine, le second sera dérégularisé et détourné par Mâcon et le Val de Marne. Noter qu'il était possible de faire Moulins - Libourne sans changement, comme au temps du Strasbourg - Bordeaux de l'entre-deux-guerres, qui empruntait la double voie Moulins - Commentry. Moulins - Libourne direct dans le futur? Impensable!

Romain DAVID

10/12/2005

N° 59 du 11/12/2005

 Nous sommes en 2005 après Jésus-Christ. Toute la ligne PLM de Brioude à Saint Flour est déferrée depuis un demi-siècle environ. Toute? Non! Quelques mètres de rails, supportés par d'irréductibles traverses, résistent encore et toujours à la végétation envahissante.

Romain DAVID

17/11/2005

N° 58 du 27/11/2005

 Gravée sur le granit d'un calvaire à la Garde Guérin (Lozère - pas la gare de Guérin -), cette inscription perpétue la mémoire des héros dont la sueur ou le génie permirent à la ligne des Cévennes de vaincre, sans la dénaturer, une montagne sauvage.

 Rails & Drailles

29/10/2005

www.massifcentralferroviaire.com

N° 57 du 20/11/2005

 Non loin de l'ancienne station du Bourret, sur la ligne d'Aubazine des Tramways de la Corrèze, 2 des 24 wagons couverts "K" d'origine, construits par Buffaud & Robatel, ont pris la clé des champs. Préservation?

Jean PISON

16/10/2005

N° 56 du 13/11/2005

 Perdue au fond des gorges du Chassezac, l'usine de ventilation du tunnel d'Albespeyres, percé sur le versant méditerranéen de la ligne des Cévennes, au sud de Prévenchères, a été démolie. Le bâtiment voisin, qui abritait des logements de fonction, a survécu et ressemble à une maison de poupée. L'actuel occupant semble collectionner, entre autres véhicules hétéroclites, les ambulances militaires.

 Rails & Drailles

01/11/2005

www.massifcentralferroviaire.com

N° 55 du 06/11/2005

 Un A TER en automne. La Bastide_Saint Laurent les Bains.

 Rails & Drailles

24/10/2005

www.massifcentralferroviaire.com

N° 54 du 30/10/2005

 Ancien poële de la gare de Culan (Cher), datant de l'ouverture de la ligne la Châtre - Montluçon (1884). Maison des Cheminots, Montluçon.

Antoine GERARDO

17/10/2005

www.lavault-ste-anne.fr

N° 53 du 23/10/2005

 Affiche oubliée découverte par hasard sur le site du Pont du Gard. Dernière station thermale du Gard, les Fumades les Bains sont situées non loin de l'intersection des lignes PLM du Martinet à Beaucaire et d'Alès à Bessèges.

 Rails & Drailles

16/10/2005

www.massifcentralferroviaire.com

N° 52 du 16/10/2005

 Lavault Sainte Anne (Allier). Perdu en pleine nature, le tunnel des 100 Marches, aux maçonneries intactes, traverse le remblai de la ligne Montluçon - Ussel.

Antoine GERARDO

14/09/2005

www.lavault-ste-anne.fr

N° 51 du 09/10/2005

 Salers toujours à l'affiche dans une gare de la Creuse. Ou comment le PO vendait du rêve.

Antoine GERARDO

21/06/2005

www.lavault-ste-anne.fr

N° 50 du 02/10/2005

 Saint Fiel (Creuse). Parapet-argumentaire pour l'inscription des viaducs du Massif Central au Patrimoine Mondial de l'Humanité.

Jacques MAUTRAIT

27/08/2005

La Creuse Ferroviaire

N° 49 du 25/09/2005

 Viaduc des Fades (Puy de Dôme).Un "suppo" le matin, le midi et le soir, rien de tel pour assurer la longévité de ce nonagénaire qui fêtera ses 100 ans en 2009. On distingue sur la droite la nacelle "anti-âge", actuellement utilisée à rafraîchir la peinture de l'ouvrage.

Olivier CHAMBON

29/08/2005

N° 48 du 18/09/2005

 Toujours opérationnel en 2005 dans les emprises de la gare de Boussac (Creuse), ce levier d'aiguillage a été fabriqué en 1880 pour le réseau de l'Etat qui s'était substitué à la Compagnie de la Vendée défaillante pour construire l'embranchement de Champillet_Urciers à Lavaufranche, avant de le concéder au PO.

Antoine GERARDO

04/09/2005

www.lavault-ste-anne.fr

N° 47 du 11/09/2005

 Nécropole ferroviaire de l'ère post-industrielle prés de Gannat (France). Est-ce seulement le chemin de fer, ou bien la société toute entière, qui est en décomposition?

Antoine GERARDO

27/08/2005

www.lavault-ste-anne.fr

N° 46 du 04/09/2005

 Salle de muscu? Non, poste d'aiguillage à Saint Denis près Martel (Lot).

François 

12/08/2005

N° 45 du 28/08/2005

 Ancienne station de pompage PO à Pont de Gluges (Lot) : elle refoulait l'eau de la Dordogne voisine vers le château d'eau de la gare de Montvalent, sur l'itinéraire historique Paris - Toulouse.

François 

12/08/2005

N° 44 du 21/08/2005

 L'autorail X2872 à Auzances : l'été meurtrier sur Montluçon - Eygurande.

Antoine GERARDO

09/08/2005

www.lavault-ste-anne.fr

N° 43 du 14/08/2005

 Au Monastier (Lozère), l'Aubrac impair, encore remorqué par une BB 9600, croise l'X 4208 panoramique de l'Agrivap.

Cyril PORTEFAIX

03/10/2004

N° 42 du 07/08/2005

 Au Monastier (Lozère), une bifur perdure dans la verdure. Détails.

Cyril PORTEFAIX

20/07/2005

N° 41 du 31/07/2005

 Voie ferrée "pot de fleurs" entre Neussargues et Sainte Anastasie (Cantal).

Romain DAVID

10/07/2005

N° 40 du 24/07/2005

 A Roanne (Loire), les CC 6500 se cachent pour mourir. Pourtant, ce ne sont pas des poids-plumes!

François 

13/07/2007

N° 39 du 17/07/2005

 Inutilisée depuis 1939, mais restée depuis ouverte à tous les vents, voici la salle d'attente de la gare de Saint Dizier (Creuse) sur l'embranchement de Vieilleville à Bourganeuf.

François 

01/10/2004

N° 38 du 03/07/2005

 La section Montluçon - Lapeyrouse de la transversale historique Bordeaux - Lyon a su conserver sa double voie. Un convoi du PO parcourt les gorges du Diénat avant 1921. Collection Antoine GERARDO.

Antoine GERARDO

www.lavault-ste-anne.fr

N° 37 du 26/06/2005

 Technologie ERTMS "4" à Ussel en Corrèze

Olivier CHAMBON

04/05/2005

N° 36 du 19/06/2005

 Technologie ERTMS dans la Creuse en 2005

Antoine GERARDO

15/05/2005

www.lavault-ste-anne.fr

Accueil | Actualités | Inventaire | Lignes PO PLM Midi | Repères | Annexes | ToponymeExpress