Massif Central Ferroviaire: les bifurcations.

Accueil | Actualités | Inventaire | Lignes PO PLM Midi | Repères | Annexes | ToponymeExpress
Bifurcation
Département 43 Haute Loire
Bifurcation de Saint Georges d'Aurac
Nombre de directions - 2
Observations - En élevant le tracé du "Brioude - Alais" sur un plateau à l'est de l'Allier, avant de le faire replonger sur Langeac, les ingénieurs de l'époque ont sans doute cherché à optimiser la position de la bifurcation vers le Puy, au prix d'un profil en dos d'âne, évitant aussi la profusion d'ouvrages d'art qu'aurait nécessité le passage par la valléé, sinueuse et encaissée. Du coup, c'est le canton de Paulhaguet, et non celui de Lavoûte-Chilhac, qui a été irrigué par le chemin de fer.
Pk de la bifurcation : 513,104 depuis Paris_Gare de Lyon.
Commentaire photo - Ce plan de 1904 montre la disposition des voies, loin, très loin de toute agglomération. La plaque tournante autorisait un retournement sur place des locomotives, à quelques kilomètres du dépôt de Langeac. L'autorail Lyon - Toulouse effectuait ici un rebroussement, puisque le passage par l'itinéraire direct Le Puy - Langogne lui était interdit.
Crédit photo -  WikiPLM
wikiplm.railsdautrefois.fr
1 image complémentaire
Retour au tableau précédant
Me joindre
[Haut de page]
Images complémentaires
 
Commentaire image : Le photographe tourne le dos à la gare de Saint Georges d'Aurac. A droite, la ligne des Cévennes se met à descendre vers Langeac, où elle rattrape la vallée de l'Allier qu'elle remonte jusqu'en Lozère. A gauche, la ligne du Puy s'apprête à grimper pour franchir en tunnel la crête séparant les Monts du Livradois et du Devès, avant de plonger vers le bassin de la Loire. 
Date image :  24/10/2016
Crédit image : BENOIST Christophe
[Haut de page]
Accueil | Actualités | Inventaire | Lignes PO PLM Midi | Repères | Annexes | ToponymeExpress

Dernière mise à jour: le 14/03/2012